Accueil » Actualités » Dexia perd 1,2 milliards au premier semestre 2012

Dexia perd 1,2 milliards au premier semestre 2012

Cela faisait quelques temps que l’on n’avait pas parlé de Dexia, ce qui ne signifie pas que la banque belge se portait mieux. L’annonce récente du gouverneur de la BNB (Banque Nationale Belge) nous rappelle les difficultés auxquelles est toujours confronté le groupe.

Recapitalisation imminente ?

La perte de plus d’un milliard d’euros au premier semestre 2012 apporte une partie des réponses à la question. En effet, si la situation restait en l’état, il est probable que la banque aura besoin d’une aide extérieure. Cela va dépendre des résultats à venir dans les mois prochains.

Mais de toute évidence, la situation reste extrêmement fragile pour l’institution franco-belge et ce nouvel affaissement des capitaux propres l’éloignent un peu plus de l’exigence des accords de « Bâle 3« . Rappelons que ces derniers exigent que les banques de la Communauté Européenne atteignent un ratio de fonds propres de 10% en 2018.

Le démantèlement suffira t-il à sauver Dexia ?

L’histoire de la banque Franco belge reste un cas quasi unique dans le monde bancaire. Elle a connu une croissance exponentielle pendant près de vingt ans. Le Crédit Local de France a en effet développé ses activités à grande vitesse. Introduit en bourse en 1991, la société s’est alliée au Crédit Communal de Belgique en 1996 pour donner naissance à un nouveau groupe baptisé Dexia.

Mais à partir de 2008, cette dernière allait subir les effets de la crise de plein fouet. Sa valeur boursière allait s’écrouler pour rendre ainsi nécessaire sa restructuration.

Le démantèlement des actifs de Dexia a commencé en 2011. Un pool composé par la Caisse des Dépôts et la Banque Postale a repris l’activité de prêts aux collectivités locales et la part de ses activités liées à la gestion d’actif devrait faire l’objet d’une cession prochainement.

Mots clé:
© 2012 Fil du crédit | Agence web CUBE
En poursuivant votre visite, vous acceptez l'utilisation des cookies pour que nous puissions vous proposer une navigation personnalisée et des services fonctionnels.
En savoir plus