Accueil » Actualités » La SFIL prendra ses fonctions au 1er février 2013

La SFIL prendra ses fonctions au 1er février 2013

La journée du mercredi 23 a marqué le coup d’envoi de la SFIL, la toute nouvelle banque publique des communes, départements et autres régions. La succession de la banque Dexia Crédit Locale, démantelée en octobre 2011, est enfin assurée.

Son rôle sera de refinancer la partie la plus sensible des 90 milliards de prêts consentis, c’est à dire les plus emprunts toxiques souscrites par les collectivités locales mais aussi par les administrations. Elle devrait opérationnelle dès le 1er février 2013.

Organisation de la SFIL

A quoi servira la société financement des collectivités localesDétenue majoritairement par l’Etat avec pour autres actionnaires la Caisse des dépôts et la Banque Postale, elle aura comme patron Philippe Mills qui occupait le poste de directeur de l’agence France-Trésor depuis janvier 2008.

Diplômé de l’Institut des Sciences Politiques et de l’ENA, il avait occupé auparavant diverses missions fonctions économistes au sein du Ministère des Finances et fut conseiller du directeur général des affaires économiques de la Commission européenne.

Le schéma d’organisation de la SFIL devrait ressembler à celui de Dexia puisque sur les 400 salariés qui composeront la nouvelle structure, 300 devraient provenir de la filiale française de Dexia Crédit Locale. Une partie des systèmes informatiques devrait également être transférée.

La Banque Postale, la nouvelle banque des collectivités locales

Depuis juin 2012, la Banque Postale finance les collectivités locales. Elle devrait d’ailleurs débloquer 5 milliards d’euros en 2013 principalement pour des prêts de trésorerie à moins d’un an et des financements à moyen et long terme permettant de répondre aux besoins d’investissement et pouvant aller jusqu’à 15 ans.

1,6 milliards d’euros de prêts de trésorerie auraient ainsi déjà été distribuées.

La Banque Postale fait par ailleurs de réels efforts pour marquer sa différence avec Dexia et pour rendre ses offres plus claires. Elle présentera en outre l’avantage de s’appuyer sur un réseau d’agences très étendu.

Pour des projets d’investissement nécessitant un financement au delà de 15 ans, les collectivités locales devront s’adresser à la CDC. Cette dernière devrait d’ailleurs débloquer prochainement 20 milliards d’euros qu’elle prélèvera sur des fonds d’épargne.

© 2012 Fil du crédit | Agence web CUBE
En poursuivant votre visite, vous acceptez l'utilisation des cookies pour que nous puissions vous proposer une navigation personnalisée et des services fonctionnels.
En savoir plus