Accueil » Autres prêts » Faut-il opter pour un prêt indexé sur l’Euribor ?

Faut-il opter pour un prêt indexé sur l’Euribor ?

La baisse actuelle des taux fixes relègue au second plan l’intérêt que revêtent les prêts variables qui bénéficient pourtant d’une baisse importante et régulière des différents indices Euribor, sur lesquels ces emprunts sont indexés.

Définition et fonctionnement de l’indice

Il existe plusieurs indicateurs qui permettent aux grandes banques internationales de déterminer les conditions auxquelles elles vont prêter de l’argent entre elles. L’indice interbancaire sert donc avant tout à mesurer la confiance qu’elles s’accordent et à fixer les conditions de crédit.

On peut toutefois craindre que le récent scandale des manipulations de la Barclays sur le Libor, un autre indice financier, fasse douter certaines banques de la fiabilité de l’indice.

La méthode de détermination ne prévoit nullement l’intervention ni même le contrôle d’un mécanisme de régulation officiel. Elle est exclusivement le fait d’un échantillon de 57 grands groupes bancaires internationaux qui chaque jour détermine le nouveau taux Euribor.

Utilisation de l’Euribor à 3 mois dans les prêts à taux variable

Prêt indexé sur l'indice euribor 3 moisIl existe de nombreuses utilisations des taux interbancaires dans le monde de la finance. Il sert notamment de référence à la plupart des crédits immobiliers à taux variable. Le taux périodique est ainsi déterminé à partir de deux éléments :

  1. L’indice de référence
  2. La marge de la banque. Cette dernière est fixe. Elle est déterminée une fois pour toute dans l’offre préalable et ne peut plus être modifiée. Elle correspond au gain que tire le prêteur, en l’occurrence l’organisme de crédit.

L’indice de référence le plus utilisé est l’Euribor à 3 mois.
Il intervient également Sur les marchés à terme de la zone Euro qui représentent aujourd’hui 40% des opérations boursières.

A savoir : Euribor est la contraction de « Euro Interbank Offered Rate »

Faut-il profiter de la chute de l’indice ?

Après avoir connu une période de hausse quasi continue d’avril 2010 à fin octobre 2011, l’indice ne cesse de chuter depuis huit mois. Ainsi, au 2 janvier 2012, l’Euribor à 3 mois démarrait l’année à 1,343, passant dès le 27 février au dessous de 1, soit une baisse de plus de 30% en deux mois à peine.

La chute s’est même accélérée puisque l’Euribor est passé sous la barre de 0,75 le 17 avril. Avec une valeur de 0,645, cette baisse est désormais de plus de 50 % au 04 juillet. Il en va de même pour les autres. L’Euribor à 1 an est ainsi passé de 1,837 en janvier à 1,22 en juin.

Pourtant, le choix d’un prêt indexé sur l’Euribor n’est pas uniquement subordonné au niveau atteint par l’indice. Un des aspects à prendre en considération est le risque présenté par une éventuelle hausse en cours de route. Un taux plus élevé au départ peut ainsi correspondre au prix à payer pour sécuriser son prêt, même si cela a une incidence sur ce que peut coûter son crédit immobilier.

D’autre part, dans les cas de courte durée du prêt où de proche revente du bien, le taux révisable est sans doute très bien adapté.

Enfin, pour ceux qui optent pour un prêt indexé sur l’Euribor 3 mois, il est fortement conseillé de partir sur un taux maîtrisable, c’est à dire qui soit capé en cas de hausse de l’indice.

© 2012 Fil du crédit | Agence web CUBE
En poursuivant votre visite, vous acceptez l'utilisation des cookies pour que nous puissions vous proposer une navigation personnalisée et des services fonctionnels.
En savoir plus