Accueil » Conditions » Votre banque peut-elle accorder un prêt avec un endettement à 50% ?

Votre banque peut-elle accorder un prêt avec un endettement à 50% ?

La question pourrait être : peut-on obtenir un financement quand on est en situation de surendettement ? De toute évidence obtenir un prêt immobilier avec un taux d’endettement supérieur à 50% pose un certain nombre de difficultés et peut même se révéler dangereux suivant la situation dans laquelle vous vous trouvez. Notre stratégie et nos conseils pour prendre la meilleure décision.

Analyser sa situation financière

Il est impératif de faire la bonne analyse de sa situation financière et en premier lieu des prêts en cours. Le ratio d’endettement se mesure en effet en faisant le rapport des mensualités en cours sur les revenus nets de l’emprunteur.

Tous les détails sur la formule du ratio d’endettement

[(Échéances des prêts en cours + nouveau prêt envisagé) /(revenus nets mensuels des emprunteurs)]

Si vous avez des crédits en cours

C’est peut-être le cas le plus facile car ce n’est pas votre projet immobilier qui « plombe » votre ratio mais les prêts antérieurs. Trois solutions s’offrent à vous.

Solder le prêt dont la mensualité est la plus élevée

Plus facile à dire qu’à faire direz-vous et pourtant. Il est peut être possible de demander un prêt familial (qui n’apparaîtra pas dans l’endettement) pour solder le prêt consommation le plus élevé (à condition que cette opération suffise pour ramener l’endettement global en dessous de 33%). Si l’aide provient d’un parent proche, il sera sans doute aisé d’introduire un peu de souplesse dans les conditions de remboursement (ne rien verser les premiers mois par exemple).

Autre avantage de l’aide familiale, elle permet d’obtenir un déblocage des fonds dans la journée, ce qui peut vous permettre de faire une demande de prêt immobilier dans la foulée.

endettement trop important

Grouper un emprunt à la consommation avec le prêt immobilier

Certaines banques acceptent d’intégrer un crédit conso avec le nouvel prêt immobilier. De ce fait l’endettement est réduit dans des conditions parfois spectaculaires au détriment toutefois du coût global puisque vous augmenterez la durée restante dans des proportions tout aussi spectaculaire.

Restructurer au préalable tous les crédits en cours

Cette solution vous concerne dès lors que vous avez plusieurs emprunts à la consommation. A la différence de la formule précédente, celle-ci nécessite d’avoir recours – préalablement au projet immobilier – à une opération de restructuration qui consiste à regrouper tous les prêts en un seul et à allonger la durée (souvent jusqu’à 10 ans). Dès lors, vous vous présentez à la banque avec un endettement plus correct qui peut vous permettre de faire passer le dossier.

Il faut toutefois être conscient que l’organisme de prêt n’apprécie que moyennement ce genre de situation car il révèle une double faiblesse dans la gestion de l’emprunteur qui aurait d’abord « surconsommé » puis se serait retrouvé incapable d’assumer les échéances d’emprunt.

bouton_rectangle_rachat

Si vous disposez d’un apport

Si vous avez un peu de trésorerie d’avance mais un taux d’endettement qui se situe autour de 50 %, il sera sans doute plus intéressant d’utiliser votre apport personnel pour solder un ou plusieurs prêts en cours. Cette solution aura un impact positif sur le ratio puisque vous réduirez des dettes à court terme (vos crédits conso en cours) au profit de dettes à très long terme (le prêt immobilier).

Les articles en rapport sur l’endettement de l’emprunteur

© 2012 Fil du crédit | Agence web CUBE
En poursuivant votre visite, vous acceptez l'utilisation des cookies pour que nous puissions vous proposer une navigation personnalisée et des services fonctionnels.
En savoir plus